Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les nouvelles enquêtes de Maigret, recueil paru en 1944, rassemble deux séries de nouvelles, soit 17 sur les 28 écrites par Georges Simenon.

La première série comprend des  textes courts : La Péniche aux deux pendusL’Affaire du boulevard BeaumarchaisLa Fenêtre ouverteMonsieur LundiJeumont, 51 minutes d’arrêt !, Peine de mortLes Larmes de bougieRue Pigalle et Une erreur de Maigret. Tous ont été écrits à Neuilly-sur-Seine en octobre 1936 et pré-publiés dans Paris Soir, Dimanche.

La seconde comprend des nouvelles plus longues : L’Amoureux de Mme MaigretLa vieille Dame de BayeuxL’Auberge aux noyésStan-le-tueurL’Étoile du NordTempête sur la MancheMademoiselle Berthe et son amant et Le Notaire de Châteauneuf. Ecrites en mars 1938 à Porquerolles, Var, elles ont été publiées dans Police-film/Police-roman, des fascicules hebdomadaires de 16 pages au format 26,5 x 17,5 cm. Deux autres nouvelles, Ceux du Grand café  et L’improbable M. Owen, font également partie de cette série, mais n'ont pas été retenues dans l'édition de 1944.

Simenon fut grand romancier et aussi un très bon nouvelliste. Même si les textes figurant dans ce recueil furent des œuvres de commande pour un journal populaire du soir et une collection d’histoires criminelles à bon marché, et que la rédaction de chaque série ne lui prit qu'un seul mois, il sut y mettre tout son talent et fournir à ses lecteurs en quelques pages un drame et une atmosphère, ce « dramatique quotidien » que définit Dominique Fernandez comme le « frottement sans gloire entre les êtres les plus communs. »

Les 28 nouvelles écrites par Simenon font l'objet d'un commentaire sur ce blog en quatre articles.

Tag(s) : #1936, #1938, #Nouvelles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :